Les 3 morphotypes

Si vous commencez à vous intéresser au monde du sport et de la nutrition sportive, vous avez sans doute entendu ce terme, notamment dans le milieu du fitness et de la musculation. Mais les morphotypes, kesako ? Aujourd’hui la Team Good Cube Paris vous dit tout.

Qu’est-ce qu’un morphotype ?

Lorsque l’on évoque le morphotype d’une personne, il s’agit, comme son nom l’indique, d’un des différents types de morphologies qui existent parmi les individus. En effet,  certaines caractéristiques physiques, mais également génétiques, permettent d'identifier votre type de morphologie.

Attention, bien que très souvent abordés dans le monde du sport et de la nutrition, l’existence des morphotypes reste néanmoins contestée et ne s’appuie sur aucun fondement ou étude scientifique. Cependant, la notion même de morphotype est loin d’être à rejeter puisqu’elle vous permet, notamment en musculation, de mieux orienter vos entraînements ainsi que de vous aiguiller sur un éventuel plan nutritionnel adapté à vos besoins.

Quels sont les morphotypes ?

On compte trois morphotypes différents : Ectomorphe, Mésomorphe et Endomorphe. Selon votre morphotype, on présume que les caractéristiques physiques, génétiques et morphologiques qui y sont rattachées définiront par la suite l’apparence de votre silhouette ou encore le type de fonctionnement de votre métabolisme (lent ou rapide).

Les Ectomorphes

Une morphologie d’Ectomorphe se caractérise tout d’abord par des membres relativement longs et une masse musculaire « plate ». Mais surtout, les ectomorphes sont connus pour la finesse de leurs corps. Cependant, ne méprenez pas, bien qu’ils peinent à prendre de la masse, ils ont un appétit féroce et leur apparence témoigne surtout d’un métabolisme au fonctionnement particulièrement actif et rapide, leur organisme brûlant énormément de calories, et ce même au repos. C’est pourquoi on préconise souvent des collations pour les Ectomorphes qui souhaiteraient prendre du poids.

Les Mésomorphes

Les Mésomorphes paraissent la plupart du temps naturellement musclés et affichent un physique athlétique. Dotés d’une ossature robuste, ils tendent à obtenir d’excellents résultats lorsqu’ils s’essayent à la musculation et parviennent à moduler leurs poids plus aisément que les Ectomorphes ou les Endomorphes.

Les Endomorphes

Les Endomorphes ont tendance à avoir des membres épais et courts, et affichent un physique relativement enrobé. Leur prédisposition à prendre du poids plus facilement que leurs homologues Ectomorphes, même lorsqu’ils mangent normalement, les contraint à devoir surveiller davantage leur alimentation, afin de limiter le stockage de masse graisseuse, favorisé par le fonctionnement plus lent de leur organisme. Ils doivent, entre autres, être particulièrement vigilants en ce qui concerne leur consommation de glucides.

En théorie, il est possible de déterminer le morphotype d’un individu selon le nombre de caractéristiques de morphotype qu’il présente. Mais comme évoqué précédemment, il est tout à fait possible de réunir des caractéristiques appartenant à plus d’un morphotype. En effet, il serait rare de n’appartenir qu’à une seule catégorie de morphotype !


Article précédent Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés