Top 5 des habitudes de consommation alimentaire eco-friendly à adopter de toute urgence !

Nouvelles habitudes alimentaires, consommation de produits locaux ou éthiques, achat de produits en vrac... Il semblerait que le confinement ait éveillé les consciences et appris à de nombreux français à mieux manger, mais aussi à mieux consommer.

À l'occasion de la journée internationale de l’environnement, Good Cube Paris vous dressait la liste de ses engagements en faveur de la planète, dans le cadre de la production de nos collations sportives. Aujourd'hui, la team Good Cube Paris se penche plus en détails sur "l’eco-friendly eating" avec son top 5 des nouvelles habitudes à adopter post-confinement pour allier santé et écologie.

1 - Privilégier les produits issus de l’agriculture biologique

Le choix le plus répandu en terme d'eco-friendly eating est bien entendu celui de consommer des produits estampillés du label Bio. Mais le bio c’est quoi exactement ? Il s'agit tout simplement d'une méthode de production qui exclue l’utilisation de pesticides et d'engrais synthétiques ou chimiques particulièrement agressifs, des boues d’épuration ou encore des organismes génétiquement modifiés (OGM).

À la place, les agriculteurs bio mettent l’accent sur la santé des sols et des eaux qu’ils exploitent ainsi que sur les sources d’énergie durable et naturelle. En moyenne, une ferme bio dépense 70% d’énergie de moins qu’une ferme industrielle. Consommer bio, c’est donc consommer des produits plus sains, non seulement pour vous, mais aussi pour la planète!

Attention cependant aux produits bio sur-emballés ou de provenance trop lointaine, qui sont des facteurs contre-productifs dans le cadre d’une consommation eco-friendly.

Chez Good Cube Paris, nos collations sportives sont non seulement bios, mais également emballées dans des packagings 100% recyclés, recyclables et compostables

2 - Consommer des produits issus de sources durables

Ces derniers sont produits grâce à des techniques visant à préserver la santé des terres agricoles sans causer de tort à l'environnement, en évitant par exemple la surexploitation ou les dépenses excessives d'énergie.

Différant quelque peu des techniques utilisées dans l'agriculture biologique, les méthodes d'exploitation durables sont parfois même encore plus eco-friendly !

Par exemple, des framboises bio poussant en Amérique du Sud et ensuite envoyées en France ne remplissent pas les critères d’une consommation durable en raison de l'utilisation excessive d’énergie nécessaire à leur acheminement. Voilà pourquoi il est important de vérifier le pays d’origine des aliments que vous consommez !

3 - Consommer des aliments sans OGM (Organismes Génétiquement Modifiés)

Décriés depuis le milieu des années 90, les OGM contribuent à réduire la bio-diversité et sont responsables de bien des maux chez les animaux traités, ces derniers souffrant de malformations d’organes ou encore d’anomalies reproductives graves.

Par ailleurs, si les impacts des OGM sur la santé humaine continuent à être le sujet de bien des débats scientifiques, il n’en reste que leur impact sur l’environnement est quant à lui terrible, ce qui les excluent bien entendu d’une alimentation saine et eco-friendly.

4 - Consommer local

En moyenne, un produit alimentaire va parcourir près de 2400 kilomètres avant de rejoindre votre assiette. Certains font même jusqu’à 4800 kilomètres ! Par contraste, des produits locaux voyagent en moyenne pendant 145 kilomètres avant de rejoindre un consommateur.

Consommer local c’est non-seulement soutenir vos producteurs locaux, mais aussi faire le choix de consommer des produits ayant un impact moindre sur l’environnement puisqu’ils sont responsables de bien moins d’émissions de gaz à effet de serre.

C’est notamment pour cela que Good Cube Paris a fait le choix de s’approvisionner en matières premières issues du commerce local !

5 - Consommer des produits animaliers issus des élevage en plein-air et/ou en pâturage

Si vous consommez de la viande ou des produits laitiers, commencez par chercher des produits issus de sources durables et favorisez les produits issus d’élevages en plein-air, ou encore dits « grass-fed » (qui nourrissent leurs animaux sans grains). À titre d’exemple, aux Etats-Unis, le bétail, la volaille et les élevages de poissons consomment près de 80% du maïs produit dans le pays, ce qui représente un désastre écologique, notamment en termes de surexploitation de resources et d’émissions de gaz à effets de serre.

Les animaux « grass-fed » sont au contraire nourris grâce aux resources naturelles des pâturages et leur élevage représente un impact bien moins lourd sur l’environnement.

Vous l’aurez compris, manger sain, c’est faire d’une pierre deux coups pour vous protéger, mais aussi pour la planète !


Article précédent Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés